Les étapes du projet franco-tchèque

Mise en place à la demande du Parlement européen, entrée en vigueur en 2008, l’action Comenius Regio a ainsi vocation à développer la dimension européenne de l’enseignement scolaire, dans une perspective de long terme, par le biais de la constitution de partenariats régionaux entre institutions éducatives locales (collectivités territoriales, Rectorat, établissements scolaires, associations, etc.), qui n’ont pas forcément l’habitude de travailler ensemble.

Le programme Comenius Regio est bilatéral et décentralisé, c’est-à-dire qu’il ne peut associer que deux autorités locales et que le projet est déposé par chacune d’elles auprès de l’agence nationale de la Commission européenne.

L’innovation réside dans l’implication des collectivités territoriales et des institutions de l’éducation non formelle/informelle (musée, bibliothèque, etc.). Pilotés par les collectivités territoriales, qui ont la personnalité morale, les projets doivent ainsi avoir un réel impact sur l’ensemble d’un territoire.

Les premiers contacts dans l’optique de déposer un projet commun à la Champagne-Ardenne et à la Vysocina ont vu le jour fin 2009, avec le soutien de l’ambassade de France en République tchèque et du Rectorat de l’Académie de Reims (DAREIC).

Les thématiques envisagées par les deux autorités régionales étaient les suivantes : l’apprentissage intergénérationnel, l’intégration des élèves issus de l’immigration, les relations entre école et entreprise, les écoles comme centres d’apprentissage, la découverte des métiers dans une perspective d’orientation, les options éducatives pouvant être proposées aux élèves, la lutte contre les discriminations et le racisme.

D’un commun accord, et après de nombreux échanges et deux missions de prospection, la thématique des relations entre école et entreprise s’est imposée comme un sujet porteur pour les deux territoires et leurs acteurs éducatifs et professionnels respectifs.

This entry was posted in Comenius école entreprise. Bookmark the permalink.