Comment fonctionne le système éducatif tchèque (2)

Le rôle de l’école

Le lycée public dispose d’une autonomie de gestion (à l’image d’une PME).

Il est fortement « polarisé », spécialisé (type « lycées des métiers ») dans le cas de lycées professionnels (par exemple BTP) et plus diversifié dans le cas des lycées agricoles.

Il peut, surtout dans le cas d’un lycée agricole, être propriétaire d’un établissement à caractère commercial (par exemple, une ferme ou un garage).

Il peut vendre sa production (fabrication d’objets en bois) et tarifer ses services (plomberie ou mécanique automobile) à des particuliers ou des entreprises. Une équipe d’élèves sous la responsabilité d’un enseignant produit ou effectue des prestations chez des particuliers ou des entreprises, à moindre coût mais sans l’expertise ni l’expérience d’un producteur ou d’un prestataire spécialisé, ce qui fait que l’activité commerciale de l’école n’est pas considérée comme de la concurrence déloyale.

Les revenus de cette activité commerciale permettent d’accroître les ressources financières de l’école et d’investir dans des équipements coûteux, tel que le tableau blanc interactif (TBI) dans chaque classe (pour certains lycées).

Sa dotation annuelle par la Région dépend du nombre d’élèves admis.

Compte tenu de la baisse démographique en Vysocina, une vive concurrence entre établissements scolaires se constate et chaque école secondaire est donc contrainte de se promouvoir dès l’enseignement primaire et de « démarcher » ses élèves pour qu’ils la rejoignent ensuite.

L’agence pour l’emploi régionale fait appel aux écoles pour former les demandeurs d’emploi et les salariés en demande de requalification.

This entry was posted in Comenius école entreprise. Bookmark the permalink.